Elus & militants Communistes Aulnay

Blog des élus et militants communistes - Front de Gauche d'Aulnay-sous-Bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tribune Oxygène novembre 2013 : L’Eau n’est pas une marchandise, c’est un besoin, un droit, un combat



L’eau est vitale au développement humain. Sans eau pas de vie. Pourtant dans le monde aujourd’hui 1.4 milliards de personnes sont privées d’eau potable, tandis que plus de 5 milliards n’auront sans doute pas accès à un système d’assainissement décent, d’ici 2030.

Le droit à l’eau fait partie des grandes priorités au niveau des institutions internationales, ce droit est-il inaliénable pour tous et partout ?

Nos méthodes sont-elles efficaces pour atteindre les objectifs du millénaire pour une nouvelle culture de l’eau, partagée, équitable et environnementale ?

Eau.jpg

Nous savons que seulement 0,3% d’eau non salée sont disponibles et consommables sur la planète dans les conditions technologiques et économiques actuelles. Alors nous devons agir à toutes les étapes – de son prélèvement à son retour en milieu naturel – pour, en tout premier lieu, la protéger des agressions polluantes, agir à une répartition équitable de son accès, être économe dans son utilisation.

Au regard des dédis de notre époque, changement climatique, enjeux géostratégiques et économiques, le financement de l’eau doit être repensé. Or, les industrielles se frottent les mains et la France fait figure d’exception dans le monde par la place s’occupe le secteur privé. Le marché et pour l’essentiel tenu par trois grands groupes : Suez-Lyonnaise des eaux, Veolia-Générale des eaux et la SAUR. 71% des usagers seraient concernés par une délégation de service publique (DSP) confiée à ces multinationales. L’offensive capitaliste d’investir très largement de terrain des profits environnementaux ne date pas d’aujourd’hui.

A Aulnay, l’engagement n° 45 peine à voir le jour, nombreuses ont été les interventions des élus communistes pour disposer d’une étude approfondie sur l’opportunité de passer en régie publique, à l’instar de la ville d’Evry décision prise récemment ou de Limoges qui a déjà une grande expérience de la gestion de son eau.

La ville de Tremblay, notre voisine, gère en partie au niveau municipal l’eau qu’elle puise à 100 m de profondeur dans la couche géologique du sparnacien.

La ville d’Aulnay pourrait saisir ces opportunités et passer en régie publique pour la gestion de l’eau. C’est une bonne très solution pour les aulnaysiens, cette gestion pourra garantir un meilleur tarif et améliorera la qualité de l’eau.

Pour les communistes l’eau ne peut et ne doit pas être considérée comme une marchandise. C’est un bien commun de l’humanité, elle doit être soustraite des griffes des marchés, sa gestion doit être reprise en Régie publique pour la production et la distribution.

Info : Permanence le Mercredi matin à la section PCF 25, rue Jacques Duclos - Vieux Pays
Pour un Rdv : 01 48 79 44 49

Communistes d'Aulnay

Auteur: Communistes d'Aulnay

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

retraite_60_ans_2013.png

Tribune Groupe communiste septembre 2013 : Un Week-end de démocratie participative sur Aulnay

Un Week-end de démocratie, de partages et d’échanges pour les aulnaysiens La ville d’Aulnay peut...

Lire la suite

Danger : L’acte 3 de la décentralisation remet-il en cause la démocratie ?

La décentralisation est un processus consistant pour l’Etat à transférer au profit des collectivités...

Lire la suite