Elus & militants Communistes Aulnay

Blog des élus et militants communistes - Front de Gauche d'Aulnay-sous-Bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Question d'actu- Eliane ASSASSI- Théo Luhaka

QUESTION D’ACTUALITE
assassi.jpg
Eliane ASSASSI
Sénatrice de Seine Saint Denis
Groupe Communiste Républicain et Citoyen

Monsieur le Président,
Monsieur le Premier Ministre,
Mes cher(e)s collègues,

Chacun connait l’acte abominable commis à l’encontre de Théo Luhaka à Aulnay-sous-Bois. Face à cette violence inouïe, qui peut être qualifiée d’ « acte de barbarie », nos pensées et notre compassion vont bien sûr vers Théo, sa famille et ses proches qui vivent un douloureux moment.

Aujourd’hui, 4 agents de la BST sont mis en examen, dont un pour viol. Le défenseur des droits a ouvert une enquête. Et pour cause. D’après le jeune homme, il aurait fait l’objet, en plus des coups et du viol, de moqueries, crachats et d’injures racistes. Ceci est profondément révoltant ! Et malheureusement, ces faits ne relèvent pas d’un « évènement tragique » et isolé ; ils font écho à des pratiques pour le moins douteuses de contrôle policier et d’interpellation, bien connues dans les quartiers populaires.

Mon propos ici n’est pas de remettre en cause le travail et la déontologie de l’ensemble de nos forces de sécurité, dont nous reconnaissons l’engagement, qui plus est dans le contexte actuel et avec le peu de moyens dont elles disposent.

Mais une tension permanente, dont témoignent les forces de l’ordre et les citoyens, existe dans ces quartiers. Nous reconnaissons la dégradation des conditions de travail de la police de terrain, mais il convient aussi d’entendre les voix des nombreuses associations et citoyens, voire du défenseur des droits lui-même. Ils évoquent des contrôles d’identité discriminatoires, parfois répétés, voire systématiques. La pratique des palpations de sécurité est souvent faite hors des règles du code de déontologie des forces de sécurité, et constitue trop souvent une véritable atteinte à la dignité humaine. Monsieur le ministre, comment ignorer que lorsque certains sont soumis à la justice expéditive de la comparution immédiate, d’autres bénéficient d’une réelle instruction… La justice aussi, doit être la même pour tous !

Il s’agit alors de revenir aux réalités du terrain et surtout de remettre à plat la doctrine et les pratiques du maintien de l’ordre en France, avec le retour d’une véritable police de proximité, recrutée et formée pour ces missions. Et dans ce cadre, il faut mettre en place d’urgence le récépissé de contrôle afin d’en finir avec les contrôles au faciès. Ces mesures sont attendues depuis 5 ans. Pourquoi ne pas utiliser le PJL sécurité publique actuellement en discussion pour les y inscrire ?

C’est ainsi que l’on pourra rétablir la confiance afin qu’il n’y ait plus de Théo, d’Alexandre, d’Ahmed Selmouni ou d’Adama Traoré !

Communistes d'Aulnay

Auteur: Communistes d'Aulnay

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

A5_de_claration_candidature_10e_circons_Jean-Marie_TOUZIN_PCF-Front_de_Gauche.jpg

Déclaration de candidature 10e circons Jean-Marie TOUZIN PCF-Front de Gauche - Aulnay-Pavillon-Bondy sud Est

Les communistes ont décidé de faire campagne avec détermination pour gagner l’élection avec Jean-Luc...

Lire la suite